Skip to content

Strenna 2017

logo

Déjà dans les années 1850, Don Bosco remettait vers la fin de l’année « une Étrenne » à tous ses jeunes collectivement, mais aussi individuellement. Il s’agissait de bons conseils et de directives pour les encourager et vivre mieux ensemble. De Recteur Majeur à Recteur Majeur la tradition s’est conservée. L’Étrenne aujourd’hui s’adresse à tous les membres de la grande famille salésienne. « Nous sommes une famille ».

Thème de l’étrenne 2017

Nous sommes une Famille ! Chaque maison,
une école de Vie et d’Amour »

En disant : « Nous sommes une Famille ! Chaque maison, une école de Vie et d’Amour », nous disons d’emblée que tous et chacun d’entre nous avons l’expérience d’être nés dans une famille, avec la beauté et les limites de toute famille, de notre propre famille. Mais en définitive, nous sommes nés dans une famille, et nous sommes marqués par le fait de former une famille, cet espace où l’idéal est que chaque foyer puisse être une école de vie et d’amour, car nous croyons que la famille est la réalité humaine concrète où l’on devrait apprendre l’art de la Vie et de l’Amour.

La famille, toutes les familles du monde – dans leur diversité même – sont constituées par des personnes qui s’aiment, se parlent et communiquent entre elles ; des personnes qui partagent entre elles et se sacrifient les unes pour les autres. La famille est constituée de personnes qui se défendent les unes les autres et défendent la vie de leurs proches.

Nous avons grandi comme des personnes vivant habituellement en famille, respirant la chaleur du foyer, y recevant de nos parents, ou de l’un d’eux, notre nom et la dignité que cela implique. Dans la famille, nous avons connu les premiers émois et goûté l’intimité de « nous sentir à la maison ». En famille, nous avons appris à dire merci, à demander pardon et à demander la permission. Certes, nous savons bien que tous les enfants qui viennent au monde ne peuvent pas toujours en faire l’expérience ; mais même dans la diversité des contextes et des cultures, l’on peut admettre, me semble-t-il, que la plupart d’entre nous avons vécu cette réalité dans la famille.

On pourra se demander : Qu’a donc à voir notre fait d’être Famille Salésienne avec ce que l’on vient de dire ? Précisément, il y a qu’avant tout, nous sommes les premiers destinataires de ce message en tant que Famille Salésienne de Don Bosco, une famille qui a un fort sentiment du lien qui nous unit comme famille religieuse. Une famille où, dans la diversité de nos trente-et-un groupes (Congrégations, Instituts de Vie Consacrée, Associations de Vie Apostolique, Associations de Fidèles, etc.), les différentes Constitutions, Statuts et Règlements, présentent l’esprit de famille et le climat de famille comme élément constitutif de notre être, de notre identité, ainsi que la référence explicite à l’action pastorale en famille et avec les familles.

Cela explique notre responsabilité en tant que Famille Salésienne, une responsabilité qui se concrétise en ce que nous ne pouvons pas regarder dans une direction différente de celle où l’Église universelle est fortement impliquée, aujourd’hui sous la direction du Pape François, et qui nous demande de faire une « lecture salésienne » – en tant qu’éducateurs d’enfants, d’adolescents et de jeunes – de la réalité des familles d’aujourd’hui et de proposer notre modeste contribution.

Extrait du commentaire du Recteur Majeur, Don Angel Fernandez Artime